Skip to main content

Albert Frère ne voudrait pas donne un euros de plus pour la collectivité.

Albert Frère étant à l'étranger nous avons été accueilli par Monsieur Samyn, son bras droit.

Mercredi 3 mars, une délégation du PTB emmenée par Germain Mugemangango, président du PTB de Charleroi, a sonné chez Albert Frère.

Mercredi 3 mars, une délégation du PTB a sonné chez Albert Frère pour lui demander de souscrire à la taxe des millionnaires au sujet de laquelle le Parti du Travail de Belgique fait campagne actuellement. 

"C'est une taxe qui va de 1 à 3% en fonction de l'état de fortune." explique Germain "Sur la fortune d'1 milliard 800 de Monsieur Albert Frère cela ferait une ponction qui rapporterait plus de 54 millions d'euros à la collectivité. Cette seule ponction permettrait d'augmenter 45.000 pensionnés de 100 euros par mois. Ce n'est pas négligeable et ça ne changera pas le train de vie de Monsieur Albert Frère"

Albert Frère étant à l'étranger nous avons été accueilli par Monsieur Samyn, son bras droit. "A titre personnel, je ne suis pas du tout pour cette taxe" explique le CEO du Holding d'Albert Frère" et je suis assez certain que MonsieurFrère serait de mon avis. Pour devenir riche, il faut travailler"

"Tout le monde doit contribuer au financement des besoins collectifs par les impôts et par les taxes" répond Germain "Cette taxe existe dans d'autres pays, il n'y a pas de raisons de ne pas la créer en Belgique au vu des besoins sociaux."

C'est sur cet échange que s'est terminé l'entrevue. En attendant cette taxe trouve toujours de plus en plus de fans puisque 11.000 signatures ont déjà été récoltées en Belgique.